titre news

Unis et solidaires postée le 14/11/2015

Les sorties occasionnelles et les voyages scolaires sont de nouveau autorisés en Île-de-France dans le respect des consignes du plan Vigipirate "alerte attentat", à compter du mercredi 2 décembre 2015. Les équipes qui encadrent les élèves doivent assurer une vigilance accrue lors des déplacements.
Les lieux extérieurs hautement touristiques sont à éviter.
Les rencontres, formations, organisées par l'USEP 94 peuvent donc reprendre dans le respect de ces nouvelles consignes.

 

Plus que quelques jours pour vous inscrire 

       à l'opération Mon Euro 2016

             après accord de votre CPC,cliquez ici pour vous inscrire

  • Mon Euro 2016 = 1 cycle de 6 séances minimum(1h à 1h30) – Co-interventions possibles d’un éducateur du district de Football sur 0 à 3 séances + volet culturel + prêt de matériel. L’action consiste à associer dans un même projet la découverte du football (volet sportif) et, cette année, la thématique "le football à la rencontre de l'Europe" (volet culturel).

 

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre postée le 15/11/2015

À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi. Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation.

Madame, Monsieur, 

Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. 
Toutes mes pensées vont vers les victimes de ces actes abominables et leurs proches. 

En tant que professionnel de l’éducation, vous serez dès lundi devant vos élèves, des plus jeunes aux plus âgés. Des élèves auxquels rien de cette tragédie n'aura échappé et qui vous interrogeront sans aucun doute, vous qui êtes pour eux des repères importants. Parce que vous leur offrez les savoirs nécessaires à la compréhension du monde d’aujourd’hui, il est important que vous puissiez leur répondre. Ce dialogue, je le sais, n’est jamais évident à mener. Pour vous aider dans cette difficile mission, des ressources spécifiques sont mises à votre disposition : http://eduscol.education.fr/cid95370/savoir-accueillir-la-parole-des-eleves-apres-les-attentats-terroristes-en-ile-de-france.html 
Vos chefs d'établissement et vos inspecteurs sont par ailleurs mobilisés pour vous accompagner ou organiser collectivement ces temps d'échange. 

Enfin, comme l'a décidé le Président de la République, une minute de silence sera respectée dans l’ensemble des services publics ce lundi 16 novembre. Dans les écoles et les établissements scolaires, il est important que ce moment de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l’âge des élèves, puisse être précédé de ces temps d’échange avec les élèves. 
Des consignes complémentaires ont été envoyées à tous les Recteurs et Rectrices et vont parvenir à vos directions. 

L'École de la République transmet aux élèves une culture commune de la tolérance mutuelle et du respect. Chaque élève y apprend à refuser l'intolérance, la haine et la violence sous toutes leurs formes. C’est malheureusement dans des heures aussi douloureuses que celles que nous vivons actuellement que l’importance de cette mission apparaît avec autant de force et d’intensité. 

Madame, Monsieur, dans ce moment grave, je vous renouvelle mon soutien et vous remercie pour votre professionnalisme et votre mobilisation. 

Najat Vallaud-Belkacem 
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Jean Zay, créateur de l'USEP entre au Panthéon postée le 26/05/2015

http://usep94.fr/fichiers/benevoles/Jean-Zay.jpgJean Zay : à 32 ans il devient ministre de l'Éducation nationale et des Beaux-Arts sous le gouvernement du Front populaire.

Pour introduire trois heures d’éducation physique dans le primaire, il lance une expérimentation dans trois départements, puis dans vingt neuf. Il signera le 1er février 1939 un décret créant l'USEP, en tant que commission sportive scolaire de l'UFOLEP secteur sportif de la Ligue de l'enseignement.

Militant laïc et républicain, Jean Zay œuvre pour une école pour tous.

Il prolonge de 13 à 14 ans l'obligation scolaire dès la rentrée scolaire 1936. Au lieu de définir aussitôt par circulaire le contenu et les programmes de cette année de fin d’études primaires, il laisse « toute liberté d’initiative » aux instituteurs.
Il leur fixe seulement la triple mission d’assurer dans ces classes un complément d’instruction, une initiation à la culture et une orientation professionnelle.

Il développe de même les activités dirigées, les classes promenades, l’étude du milieu par l’observation active dans le primaire, les loisirs dirigés dans le secondaire. En septembre 1938, de nouvelles instructions officielles viennent encadrer et étendre ces innovations.

 D'autres mesures sont prises telles que la mise en réseau des centres d'orientation professionnelle, la création du comité supérieur des œuvres en faveur de la jeunesse scolaire et universitaire (ancêtre des Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). Il organise la recherche scientifique et prépare la création, en octobre 1939, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il tente de créer une École nationale d'administration l’ENA pour lutter contre le népotisme.

Il arrête les procédures qui visent à supprimer l'école du Pioulier de Célestin Freinet.

Comme ministre des Beaux-Arts, on lui doit la création de la réunion des théâtres lyriques nationaux et le musée national des arts et traditions populaires, il encourage par ailleurs le principe de bibliothèques mobiles appelées bibliobus. Il propose également la création du festival de Cannes, dont la première édition aurait dû se tenir en septembre 1939 si la Seconde Guerre mondiale n'avait pas débuté.

Jean Zay démissionne le 2 septembre 1939, pour rejoindre l'armée française il rejoint Bordeaux pour participer le 19 juin 1940 à la dernière session du Parlement qui s'est replié avec le gouvernement dans cette ville et qui débat de la question d'un abandon de la métropole aux troupes allemandes et d'un transfert du gouvernement français en Afrique du Nord.
Le 21 juin 1940, Jean Zay et Pierre Mendès France ainsi que vingt-cinq autres parlementaires embarquent au Verdon à bord du Massilia. Arrivés à Casablanca, au Maroc il sera arrêté pour désertion devant l'ennemi. Renvoyé en métropole il est interné à la prison militaire de Clermont-Ferrand.

Pendant des mois, Jean Zay devient « la cible notoire de la campagne antisémite »et une violente campagne de presse Vichiste, réclame la condamnation à mort du « juif Jean Zay » comme juif, franc-maçon, anti-munichois, anti-hitlérien et ministre du Front populaire.

Le 20 juin 1944, trois miliciens viennent le chercher à la prison, il lui laissent entendre ensuite qu'ils sont des résistants déguisés qui ont pour mission de lui faire rejoindre le maquis, et l'assassinent dans un bois.

Son corps est retrouvé et identifié en septembre 1946.

Jean Zay est inhumé dans le grand cimetière d'Orléans depuis le 15 mai 1948.

Le 21 février 2014, le président de la République François Hollande annonce le transfert des cendres de Jean Zay ainsi que celles de Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Germaine Tillion au Panthéon en tant que « grandes figures qui évoquent l’esprit de résistance ».

Mercredi 27 mai 2015 aura lieu le transfert des cendres au Panthéon et l’hommage de la Nation à la mémoire de ces quatre personnalités. 


Pour voir le documentaire LCP cliquez sur le lien   :
L'école est à nous ! Ou comment Jean Zay révolutionna l'Éducation nationale 

 

Durée : 52mn
Réalisateur : Stéphane Benhamou

Lettre aux Parents suite aux attentats postée le 15/11/2015

Le 15 novembre 2015

Lettre de Najat Vallaud-Belkacem Ministre de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche aux parents à la suite des attentats : les équipes pédagogiques et éducatives seront à vos côtés 

Madame, Monsieur,

Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. Toutes mes pensées vont vers les victimes de ces actes abominables et leurs proches.

En tant que parents, soyez assurés que l’ensemble des équipes pédagogiques et éducatives seront à vos côtés dans ce moment douloureux, prêtes à vous aider et à vous informer. Des cellules psychologiques sont ainsi déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur, en Ile-de-France, où les élèves, leurs familles et les personnels de l’éducation nationale ont été particulièrement affectés, mais aussi ailleurs, à la demande des directeurs d’école et chefs d’établissement.

Les enseignants sont eux-mêmes sensibilisés et accompagnés sur ces sujets.

N’hésitez donc pas dès lundi matin à prendre le temps d’échanger avec eux, pour leur dire, par exemple, si vous en avez parlé avec vos enfants, comment ils se sentent, et à faire part de toute information que vous jugerez utile. Ce temps d’échange est essentiel pour permettre aux enseignants d’aborder au mieux le sujet avec vos enfants, et ainsi pouvoir instaurer un dialogue bénéfique.

Les principales mesures décidées sont les suivantes :

  1. Les écoles et les établissements scolaires seront ouverts lundi en Ile-de-France et sur tout le territoire. 

 Une minute de silence sera organisée ce lundi 16 novembre.

Ce temps de recueillement sera précédé d’un échange entre les élèves et les enseignants.

Ce dialogue permettra de soutenir vos enfants et vos adolescents. Il sera l’occasion pour eux de s’exprimer, d’être écoutés par leurs enseignants, et d’échanger avec eux sur ces événements particulièrement violents et horribles.

Le temps de recueillement comme le temps d’échange tiendront naturellement compte de l’âge des élèves, et seront adaptés en conséquence.

  1. Les voyages scolaires

Les voyages scolaires sont suspendus jusqu’au 22 novembre sur tout le territoire national et à l’étranger.

Si votre enfant est actuellement en voyage scolaire, aucun retour anticipé n’est prévu. Les professionnels de l’éducation qui encadrent les classes sont en contact avec les ambassades de France.

Les classes rentreront donc à la date initialement prévue.

  1. Sorties scolaires

Les sorties scolaires occasionnelles (spectacles, musées, sortie « nature »…) sont suspendues jusqu’au 22 novembre.

Les sorties scolaires régulières (se rendre à la cantine ou à la restauration si elle est située en dehors de l’école ou de l’EPLE, gymnase, piscine) sont maintenues sauf si celles-ci nécessitent la prise de transports en commun.

L’École de la République transmet aux élèves une culture commune de la tolérance mutuelle et du respect. Chaque élève y apprend à refuser l’intolérance, la haine et la violence sous toutes leurs formes.

L’ensemble des professionnels de l’éducation nationale sont mobilisés à vos côtés, n’hésitez pas à les solliciter et à vous adresser à eux.

Madame, Monsieur, dans ce moment grave où l’union de l’ensemble de la communauté éducative est essentielle, soyez assurés de mon soutien.

Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale,
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Formation Escrime Kit 1eres touches postée le 09/03/2010

L'USEP Val-de-Marne vous propose une formation sur deux demi-journées avec le matériel plastique ''Premières Touches'', pour conduire un cyle d'escrime scolaire. Cette formation s'inscrit dans le cadre de l'action ''Escrime-toi pour 2010'' en partenariat entre L'USEP, la FFE et le Ministère de l'Education Nationale, et s'appuie sur la brochure avec DVD ''Escrime à l'école primaire'' qui a été choisie comme outil pédagogique référent. Formation Escrime Kit Premières Touches du 17/03/2010 au 31/03/2010 Inscriptions : du 09-03-2010 au 15-03-2010 Confirmation des inscriptions par l’USEP le 16-03-2010 Lieu : Parc Interdépartemental des Sports Paris Val-de-Marne Gymnase base centrale Type : Formation HTS Public : Enseignants adhérents à l'USEP, animateurs USEP, CPC, CPD Nombre de places : 25 A la fin de cette formation, vous disposerez des outils complets vous permettant facilement de conduire un cycle escrime avec votre classe (progression, fiches pour chaque séance, vidéo des séances et consignes etc...). Dates : Mercredi 17 mars 2010 et mercredi 31 mars 2010 de 13h30 à 16h00 Pour en savoir plus et vous inscrire suivez le lien fiche d'inscription



Toutes les autres news :
[Archives]

Menu espaces dediés Parents Enseignants Asso benevoles Enfants Plus d'infos sur les espaces dédiés

USEP 94 - Ligue de l'enseignement du Val de Marne
Espace Condorcet
88 rue Marcel Bourdarias
BP 81 - 94142 ALFORTVILLE CEDEX
01 43 53 80 18 usep94@ligue94.com